BIEN-ÊTRE

20 choses à ne surtout pas manquer en Abitibi-Témiscamingue! (PHOTOS)

20/07/2014 10:57 EDT | Actualisé 21/07/2014 10:28 EDT
Courtoisie

Parce que l’Abitibi-Témiscamingue mérite mille fois mieux que des clichés sur les mouches noires, les épinettes à perte de vue et les refrains patriotiques chantés autour d’un feu en l’honneur des premiers colons et de Raoul Duguay, on vous a préparé une liste d’activités à faire cet été ou durant la prochaine année.

Partez vers le Nord-Ouest, faites une entrée triomphale dans le contemplatif parc de La Vérendrye et profitez de deux heures d’absence de signal cellulaire et radio pour vous époumoner sur une playlist minutieusement préparée et pour observer pourquoi le secteur est surnommé « la région aux 100 000 lacs ». Vous serez alors prêts à découvrir le plus beau ciel du monde et à profiter pleinement de votre séjour.

La suite de l'article après la galerie photos

20 choses à ne surtout pas manquer en Abitibi-Témiscamingue!

Étant donné que plusieurs d’entre vous ont besoin des merveilleux prétextes que sont le Festival de musique émergente, le Documenteur, le Festival des guitares ou les Festival international du cinéma pour donner une première chance à l’Abitibi-Témiscamingue, faisons un premier arrêt à Rouyn-Noranda.

Vélo-Cité

Pour délier vos jambes après plusieurs heures de route, louez un vélo gratuitement et faites le tour du lac Osisko sur une piste cyclable parfaitement asphaltée. La portion qui traverse le lac vous comblera d’extase!

Parc national d’Aiguebelle

En route vers Amos, les jeunes de cœur s’arrêteront au Circuit Abitibi Karting, avant de découvrir le parc d’Aiguebelle : paysages d’une beauté à vous faire exploser le cœur, kilomètres de randonnées pédestres, escalier hélicoïdal le long d’un escarpement, pont suspendu entre deux montagnes, canot, rabaska, kayak de mer, pédalos, chalet, camping rustique et tentes Huttopia. Il y a assez d’activités pour y passer une semaine.

Parc-Aventure Joannès

Si vous avez moins de temps pour une pause nature, considérez le circuit d’Arbre en arbre de l’Abitibi : marche sur un fil de fer, tyrolienne, labyrinthe, hébertisme, sentiers de vélos de montagne, exposition et plus encore.

Histoire d’Amos

Une fois rendus dans la plus vieille ville de la région, qui fête cette année son 100e anniversaire, goûtez à son histoire en visitant la Maison Hector-Authier, surnommé le Père de l’Abitibi. Initiez-vous aux traditions d’autrefois au Musée de la poste et à la boutique de forge de St-Marc-de-Figuery. Découvrez le marbre italien, les verrières françaises et l’histoire de la cathédrale Sainte-Thérèse-d’Avila, une structure de style romano-Byzantin unique en Amérique. Et agrémentez le tout d’un circuit historique, ponctué de scènes de théâtre, afin de mieux comprendre la réalité de la colonisation entre 1910 et 1940, grâce à Amos vous raconte son histoire.

Labyrinthe des insectes et Refuge Pageau

Approfondissez vos connaissances sur les insectes sur un parcours de 1,4 km, en compagnie de l’entomologiste et technicien forestier Tommy St-Laurent. Puis, prenez quelques heures au Refuge Pageau, là où Michel et Louise Pageau recueillent les animaux sauvages abandonnés, perdus ou blessés (orignaux, ours, loups, lynx, cerfs de Virginie, ratons laveurs, oiseaux de proie), en plus de s’occuper de leurs rejetons attendrissants depuis plus de 25 ans.

Abitibiwinni, l’expérience algonquine

Près d’Amos, la communauté de Pikogan vous invite à plonger dans l’univers algonquin : croyances, traditions, amour du territoire, transmission du savoir, survol historique, visite de l’église en forme de tipi, artisanat.

Camp Spirit Lake

Sur la route en direction de La Sarre, visitez le Centre d’interprétation Camp Spirit Lake, qui a accueilli 1 200 détenus et 60 familles majoritairement d’origine ukrainienne durant la Première Guerre mondiale.

École du Rang II

Vous aurez l’impression de plonger dans l’univers d’Émilie Bordeleau, des Filles de Caleb, en mettant le pied dans cette école de rang, qui a accueilli des élèves d’Authier de 1937 à 1958. Dans le cadre d’une activité de théâtre participatif, vous pourrez vivre une journée de classe typique des années 40.

Hairspray

À La Sarre, laissez-vous entrainer par l’énergie contagieuse de la troupe À cœur ouvert qui présente sa propre version de la comédie musicale Hairspray, pour une deuxième année.

Dispensaire de la Garde

Revenez vers Amos et continuez vers Val-d’Or. Sur votre route, vous croiserez le petit village de La Corne, où vous aurez l’occasion de découvrir l’environnement des premières gardes malades de la région.

Mini-Ferme Domaine des Trois Vents

Une vingtaine de minutes plus loin, à Vassan, prévoyez un arrêt à la fermette pour découvrir 26 espèces d’animaux miniatures : daim, alpaga, âne, émeu, chèvre et cheval.

Cité de l’Or/Village minier de bourlamaque

Devenez mineur d’un jour, descendez 300 pieds sous terre dans les galeries de l’Ancienne-Mine-Lamaque, découvrez les différents métiers de mineur et assistez en laboratoire à la fabrication d’une brique d’or. Non loin de là, prenez le temps d’entrer dans les maisonnettes de l’ancien village minier. Dépaysement garanti!

Témiscamingue

Forte de paysages bucoliques et d’attraits touristiques très orientés vers l’histoire, la portion sud de la région mérite un arrêt au T.E. Draper, qui était jadis le plus important remorqueur de bois en service sur le lac des Quinze pour la Canadian International Paper, de 1929 à 1972. Quelques mètres plus loin se trouve le Chantier Gédéon, où vous verrez tout de la pratique des bûcherons et des hommes chargés du flottage de bois.

Dans la municipalité de Témiscaming, retracez le développement du réseau ferroviaire au Musée de la gare, prenez conscience des mutations qui ont transformé le monde agricole et la vie rurale au Musée de Guérin et terminez le tout en visitant la plage, la forêt enchantée et le poste de traite du Fort-Témiscamingue/Obadjiwan.

Saveurs régionales

Tout au long de votre périple, assurez-vous de goûter au fromage de la Vache à Maillotte, aux confitures de La Fraisonnée, aux pâtisseries de La Gourmandine et du St-Honoré, aux plaisirs sucrés de Choco-Mango et de Chocolat Martine, au miel d’Abitémis ou de la Miellerie de la Grande Ourse, au cheddar artisanal de la Fromagerie Le Fromage au village, ainsi qu’aux produits du Verger des Tourterelles.