NOUVELLES

Les rebelles prorusses pourraient avoir trouvé les "boîtes noires" (chef insurgé)

20/07/2014 08:31 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

Les rebelles prorusses ont trouvé "certains matériels qui pourraient être les boîtes noires" de l'avion malaisien probablement abattu par un missile jeudi dans l'est de l'Ukraine, a annoncé dimanche un de leurs chefs, Alexandre Borodaï.

Il a affirmé être prêt à les remettre aux experts internationaux chargés d'élucider les causes du crash, expliquant que les rebelles "n'avaient pas de spécialistes pour les analyser"et ne faisaient "pas confiance" aux experts ukrainiens. "Ces éléments sont à Donetsk et entre mes mains", a-t-il précisé.

Auparavant, les rebelles avaient affiché leur intention d'envoyer les boîtes noires à Moscou pour qu'elles soient décryptées par des experts russes.

L'un des deux enregistreurs de vol permet de réentendre les conversations de l'équipage et l'autre contient toutes les données techniques du vol. Cependant, il est peu probable qu'ils puissent contenir des renseignements permettant de déterminer l'origine du tir qui a vraisemblablement détruit le Boeing malaisien, tuant tous ses 298 occupants.

Les Etats-Unis ont déclaré que selon les renseignements en leur possession, le missile est parti de la zone contrôlée "par les rebelles appuyés par la Russie".

tib-via/ih

PLUS:hp