NOUVELLES

28 morts dans des frappes aériennes sur des "cachettes terroristes" au Pakistan

20/07/2014 10:00 EDT | Actualisé 19/09/2014 05:12 EDT

L'armée pakistanaise a bombardé six cachettes terroristes dans un district tribal qui échappe à sa juridiction tuant au moins 28 rebelles, ont anoncé dimanche les autorités pakistanaises.

Les frappes aériennes ont visé le village de Shawal et la région troublée du Waziristan du Nord où des rebelles fuyant l'offensive militaire avaient trouvé refuge.

"Au moins 28 terroristes locaux et étrangers ont été tués par les frappes aériennes d'aujourd'hui et leurs six cachettes ont été détruites" a déclaré à l'AFP un militaire haut gradé.

Les services de sécurité locaux ont confirmé le bilan mais il n'a pas été possible de le vérifier de source indépendante, les médias étant interdits de séjour dans la région.

L'aviation et l'artillerie pakistanaises ont commencé à cibler les rebelles du Waziristan du Nord à la mi-juin dans le but de reprendre le contrôle du district. L'armée de terre est entrée en opération dans le secteur depuis le 30 juin.

Les opérations de l'armée pakistanaise ont été engagées au lendemain de l'attentat dramatique contre l'aéroport de Karachi qui a fait des dizaines de morts et mis un terme au processus de paix qui s'étaient engagé avec les Talibans.

Plus de 400 rebelles et 25 soldats ont été tués depuis le début des opérations, selon les autorités militaires.

On craint que plusieurs chefs rebelles n'aient pris la fuite, notamment ceux du réseau Haqqani présumé responsable d'attentats sanglants en Afghanistan.

Plus de 800.000 personnes ont dû fuir le Waziristan du Nord du fait des raids de l'armée. Un grand nombre d'entre eux s'est retrouvé à Bannu, ville la plus proche.

hk-mmg/jom/ai

PLUS:hp