NOUVELLES

Nucléaire: un nouveau délai doit permettre à l'Iran de "dissiper tous les doutes" (Berlin)

19/07/2014 05:30 EDT | Actualisé 18/09/2014 05:12 EDT

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a souhaité samedi que la prolongation des discussions sur le programme nucléaire iranien permette à Téhéran de "montrer qu'il est prêt à dissiper tous les doutes".

Téhéran et les grandes puissances (USA, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) ont décidé vendredi soir à Vienne de se donner quatre mois supplémentaires, jusqu'au 24 novembre, pour parvenir à un accord définitif sur ce dossier qui empoisonne les relations internationales depuis 10 ans.

"Il est clair que les négociations ne peuvent pas être poursuivies éternellement", a averti M. Steinemeier et "l'Iran doit montrer qu'il est prêt à dissiper tous les doutes".

Ces prochains mois jusqu'à novembre "pourraient être pendant longtemps la dernière et la meilleure chance de clore pacifiquement les différends sur le nucléaire", a déclaré M. Steinmeier.

La communauté internationale, qui soupçonne l'Iran de vouloir se doter de la bombe atomique, exige de strictes garanties sur la vocation civile du programme nucléaire, en échange d'une levée des sanctions qui étranglent l'économie du pays.

clp/ros

PLUS:hp