NOUVELLES

Maziotis arrêté après une fusillade dans le centre d'Athènes

19/07/2014 12:16 EDT | Actualisé 18/09/2014 05:12 EDT

L'un des hommes les plus recherchés de Grèce, Nikos Maziotis, chef d'un groupe extrémiste armé, arrêté mercredi à la suite d'une course-poursuite suivie d'une fusillade dans le centre d'Athènes, est de nouveau derrière les barreaux, ont annoncé les autorités grecques samedi.

Nikos Maziotis, chef du groupe Lutte révolutionnaire, avait été libéré en 2012 puis avait disparu. Il a été tranféré à l'hôpital prison de Korydallos.

Hospitalisé depuis son arrestation mercredi Nikos Maziotis a subi une opération pour lui extraire une balle qu'il a reçue pendant la fusillade.

Il avait été condamné à 25 ans de prison pour son action au sein de Lutte révolutionnaire. Se définissant lui-même comme un rebelle, Nikos Maziottis doit répondre d'accusations de tentative de meurtre, de possession illégale d'armes, de vol à main armée, d'usage de faux, de vol et d'incendie volontaire.

Samedi, la police a rendu publique l'identité de cinq de ses complices dont notamment, Giorgos Petrakakos, également accusé de vols à main armée.

Sa compagne Panagiotta Roupa, également ancien membre de Lutte révolutionnaire, est toujours en fuite.

La Grèce a mis à prix la tête d'un certain nombre d'extrémistes dont Nikos Maziotis et Panagiotta Roupa. Le montant total de la récompense pour l'arrestation des fugitifs s'élève à 5,4 millions de dollars.

kan/od/ai/sym

PLUS:hp