NOUVELLES

Kenya: couvre-feu sur tout le département de Lamu (sud-est) après une nouvelle attaque (police)

19/07/2014 02:31 EDT | Actualisé 18/09/2014 05:12 EDT

Un couvre-feu a été décrété durant un mois sur l'ensemble du département de Lamu (côte kenyane, sud-est), au lendemain de la dernière série d'attaques meurtrières dans cette zone, a annoncé samedi la police.

Vendredi soir, des hommes armés ont ouvert le feu sur un autocar, sur une voiture privée et sur un véhicule de police, tuant sept personnes au total. D'autre attaques avaient eu lieu dans cette zone récemment.

Le chef de la police kényane, David Kimaiyo a ordonné samedi soir "un couvre-feu sur le territoire du département de Lamu, du 20 juillet 2014 au 20 août 2014, de 18H30 à 06H30", selon "l'ordre de couvre-feu" publié par la police.

Plus tôt, le préfet de la région de la Côte, avait interdit la circulation de tout véhicule entre 18H00 et 06H00, sur un tronçon d'eviron 200km entre l'archipel de Lamu et la station balnéaire de Malindi, dont une centaine situés dans le département de Lamu.

Les attaques - dont plusieurs raids contre des villages - dans le département de Lamu ont fait 94 morts depuis la mi-juin.

Elles ont quasiment toutes été revendiquées par les islamistes somaliens shebab qui les ont présentées comme des représailles à l'intervention militaire kényane en Somalie, lancée en octobre 2011.

Mais le président kényan Uhuru Kenyatta a exclu une implication shebab et a pointé implicitement du doigt l'opposition menée par son adversaire malheureux à la présidentielle de mars 2013, Raila Odinga qui a qualifié ces accusations d'"absurdes".

str-mom-ayv/jmc

PLUS:hp