NOUVELLES

Crash en Ukraine: Washington "très préoccupé" par l'accès limité de l'OSCE (Kerry)

19/07/2014 04:11 EDT | Actualisé 18/09/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a fait part samedi à son homologue russe Sergueï Lavrov de la "profonde préoccupation" de Washington quant aux conditions d'accès des enquêteurs internationaux au site du crash de l'avion malaisien en Ukraine.

"Les Etats-Unis sont très préoccupés par le fait que, pour la deuxième journée consécutive, les enquêteurs internationaux et de l'OSCE se sont vu refuser un accès adéquat au site du crash", rapporte le département d'Etat en rendant compte de cet entretien téléphonique.

Quarante-huit heures après la chute de l'avion assurant le vol Amsterdam-Kuala Lumpur très probablement abattu par un missile, avec 298 personnes dont 192 Néerlandais à bord, les rebelles empêchaient l'accès au site aux inspecteurs internationaux, mais aussi aux responsables ukrainiens.

Le chef de la diplomatie américaine a également évoqué l'"inquiétude" de Washington quant aux "informations selon lesquelles des restes de victimes et des débris ont été altérés ou retirés de manière inappropriée du site" du crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, près de la frontière russe.

M. Kerry a enfin appelé Moscou à prendre des mesures immédiates pour "réduire les tensions en Ukraine" et notamment de faire en sorte que les séparatistes prorusses déposent les armes.

Auparavant, le ministère russe des Affaires étrangères avait, lui, assuré dans un communiqué que MM. Kerry et Lavrov étaient convenus que "sur le terrain, toutes les conditions nécessaires doivent être mises en place pour que l'équipe d'experts internationaux ait accès" au site.

Les deux diplomates sont également tombés d'accord sur "la nécessité d'une enquête internationale équitable, ouverte et indépendante", selon le communiqué russe qui a parlé d'une discussion "franche et sans détour" entre les deux hommes.

gde/lb

PLUS:hp