NOUVELLES

Tour de France - 13e étape: déclarations

18/07/2014 01:11 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Alejandro Valverde (ESP/Movistar), 2e du général: "C'est moi qui ai attaqué le premier, j'ai tout fait à bloc, pour faire du mieux possible, mais je n'ai pas pu suivre Nibali quand il a accéléré. Je suis deuxième au général, c'est très bien. Il ne s'est rien passé avec Pinot, chacun avait ses intérêts. Demain (samedi), c'est encore très difficile, il va falloir récupérer des forces."

Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 3e du général et maillot blanc: "C'était vraiment ce qu'on appelle une +course à la canette+. Je ne savais pas que cette année le Tour passait par le Sahara. Je limite très bien les dégâts. Ce n'est pas une montée adaptée à mes caractéristiques, elle est un peu trop roulante. Je préfère les changements de rythme. On était écrasé par la chaleur et personne ne voulait rouler avec nous. Heureusement, j'ai réussi à sortir avec Tejay (Van Garderen). Demain (samedi), l'étape me motive bien, j'aimerais qu'il y ait la guerre dès la montée vers l'Izoard mais j'en doute. Je connais bien aussi la montée de Risoul, qui est aussi un peu roulante. Alors vivement les Pyrénées !"

Tejay Van Garderen (USA/BMC), 5e du général: "Je suis heureux de ma course. C'était une montée qui me convenait bien. J'ai cherché à garder mon rythme, je suis content de la façon dont ça s'est passé. J'ai confiance pour les prochains jours mais il faut supporter la chaleur qui est un élément important. Parfois, ça peut tourner au combat."

jm/cda

PLUS:hp