NOUVELLES

Nucléaire iranien: la date butoir pour parvenir à un accord pourrait être repoussée à novembre (Moscou)

18/07/2014 12:18 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Les grandes puissances envisagent de repousser jusqu'en novembre la date butoir du 20 juillet pour parvenir à un accord encadrant le programme nucléaire de Téhéran, a indiqué vendredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

"Le point de vue dominant est que nous avons besoin d'une nouvelle date butoir, en novembre, soit un an après l'accord de Genève", a-t-il dit à l'agence Ria Novosti.

L'Iran et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) tentent de parvenir à un accord visant à limiter le programme nucléaire iranien, en échange d'une levée des sanctions internationales qui étranglent l'économie de la république islamique.

Les Etats-Unis et l'Iran avaient posé les jalons en début de semaine d'un report de la date limite du 20 juillet, au terme de discussions intenses à Vienne entre le secrétaire d'Etat John Kerry et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

Les Iraniens et le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) cherchent un accord visant à encadrer le programme nucléaire iranien, qui empoisonne les relations internationales depuis 10 ans.

La communauté internationale veut des garanties fermes sur la vocation civile de ce programme en échange d'une levée des sanctions. La République islamique a toujours nié vouloir se doter de l'arme atomique.

Un accord intérimaire conclu en novembre 2013 à Genève arrive à échéance le 20 juillet.

lap/nm/ih

PLUS:hp