NOUVELLES

GP d'Allemagne - Essais libres 2: Hamilton meilleur temps

18/07/2014 10:06 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, 10e manche de la saison 2014, vendredi après-midi sur la piste brûlante (58°C) du circuit d'Hockenheim.

En 1 minute 18 secondes et 341/1000, en pneus Pirelli super-tendres, Hamilton n'a devancé que de 24 millièmes de seconde son coéquipier allemand Nico Rosberg, leader du Championnat du monde avec quatre points d'avance sur lui. Le jeune marié avait signé le meilleur temps de la 1re séance, vendredi matin, avec 65 millièmes d'avance sur Hamilton.

A un dixième de seconde seulement de la meilleure Mercedes, l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), victorieux au Canada, a montré que le moteur Renault continuait à progresser, sur cette piste rendue encore plus exigeante par la température ambiante (33°C dans l'air).

Ricciardo a devancé deux pilotes nordiques, le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari), apparemment bien remis de son gros choc, à 200 km/h contre le rail de sécurité, au premier tour du GP de Grande-Bretagne, début juillet à Silverstone, et le Danois Kevin Magnussen (McLaren), 5e chrono de cette séance torride.

Le Top 10 a été complété par les deux Williams (Massa 6e, Bottas 10e), l'autre McLaren de Jenson Button, 7e temps, qui a réussi l'exploit de boucler dix tours avec ses pneus italiens super-tendres, l'autre Red Bull de Sebastian Vettel, qui n'a jamais gagné à Hockenheim, et l'autre Ferrari de Fernando Alonso, qui a déjà triomphé trois fois sur ce circuit (2005, 2010 et 2012).

Comme vendredi matin, les pilotes ont dû rouler sans bénéficier de la suspension interconnectée (FRIC), entre le train avant et le train arrière, qu'elles utilisaient depuis le début de la saison. Celle-ci a été bannie par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) en raison de ses effets probables sur l'aérodynamique des monoplaces, notamment en termes de hauteur de caisse.

Ce changement peut-il expliquer que Ferrari et Red Bull aient comblé l'écart avec les Flèches d'Argent ? Il faudra attendre les séances de samedi, et surtout les qualifications de l'après-midi, pour savoir si cette hypothèse se vérifie.

dlo/cda

PLUS:hp