NOUVELLES

GP d'Allemagne - Essais libres 1: Rosberg meilleur temps

18/07/2014 06:03 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

L'Allemand Nico Rosberg, leader du Championnat du monde, a réalisé le meilleur temps de la 1re séance d'essais libres du Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, 10e manche de la saison 2014, vendredi matin sur le circuit d'Hockenheim.

En 1 minute 19 secondes et 131/1000, Rosberg n'a devancé que de 65 millièmes de seconde son coéquipier britannique Lewis Hamilton, champion du monde 2008 et deuxième du championnat, à quatre points de lui.

La première bonne surprise de la matinée, c'est le chrono de Fernando Alonso (Ferrari), lui aussi en pneus tendres, les seuls autorisés lors de cette 1re séance du week-end, qui a réussi le 3e temps, à trois dixièmes seulement de Rosberg, sur un circuit où il a déjà triomphé trois fois (2005, 2010 et 2012).

Le double champion du monde espagnol a fait un peu mieux que l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), victorieux au Canada du seul GP qui ait échappé jusque-là aux pilotes Mercedes. Un autre champion du monde, Jenson Button (McLaren), 5e temps, a été plus rapide que l'autre héros local, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel (Red Bull).

- 4 étoiles sur les casques -

En l'honneur de la Mannschaft victorieuse dimanche dernier au Mondial de football au Brésil, Rosberg et Vettel arborent ce week-end à Hockenheim un casque spécial arborant quatre étoiles dorées. Celles de Rosberg sont plus grosses, alors que Vettel, lui aussi grand amateur de football, a fait un peu plus sobre, avec un aigle allemand et des étoiles plus petites. Rosberg a dû faire repeindre son casque, car la première version intégrait aussi une image de la Coupe du Monde qui a a aussitôt été interdite par la FIFA.

L'autre bonne surprise du jour, c'est que l'Ecossaise Susie Wolff, entrée dans l'histoire à Silverstone en bouclant quatre tours (ndlr: première femme à rouler lors d'un week-end de GP depuis 22 ans), a pu accomplir 22 tours et s'en est très bien sortie: 15e chrono, à deux dixièmes seulement de son coéquipier Felipe Massa, en pole au Canada, qui a déjà fait des milliers de kilomètres dans la Williams.

Un seul autre pilote de réserve a roulé, le Néerlandais Giedo van der Garde (Sauber), lors de cette séance qui a permis aux pilotes de s'habituer à des voitures privées désormais, sur décision des instances sportives, de la suspension interconnectée (FRIC) qu'elles utilisaient depuis le début de la saison.

La 2e séance d'essais libres, prévue à partir de 14h00 locales (13h00 GMT), devait permettre de tester les pneus Pirelli super-tendres, jamais utilisés à Hockenheim, et d'abaisser les chronos sur la piste brûlante du circuit allemand.

dlo/gv

PLUS:hp