NOUVELLES

Enfants sans-papiers: Obama recevra trois dirigeants d'Amérique centrale

18/07/2014 05:33 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

Le président Barack Obama recevra la semaine prochaine à Washington trois dirigeants d'Amérique centrale pour évoquer la question de l'afflux sans précédent de mineurs clandestins vers les Etats-Unis.

M. Obama recevra vendredi à la Maison Blanche les présidents du Guatemala, Otto Perez Molina, du Honduras, Juan Orlando Hernandez et du Salvador, Salvador Sanchez Ceren, a annoncé l'exécutif américain.

Quelque 57.000 enfants sans-papiers non accompagnés --originaires essentiellement de ces trois pays-- ont été interpellés à la frontière avec le Mexique depuis octobre.

L'objectif de cette rencontre sera d'examiner les moyens "de renforcer la coopération visant à juguler l'afflux de migrants sans-papiers depuis l'Amérique centrale vers le Mexique et les Etats-Unis", précise l'exécutif américain.

Il y a une semaine, M. Obama avait exhorté les parents de ces pays à ne pas envoyer leurs enfants illégalement aux Etats-Unis: "Ils doivent savoir que c'est un périple extrêmement dangereux et qu'il est très peu probable que leurs enfants soient autorisés à rester".

Le président américain a réclamé au Congrès une enveloppe de 3,7 milliards de dollars pour augmenter les capacités d'arrestation et de détention de clandestins qui traversent la frontière, accélérer les expulsions d'adultes et renforcer les services aux réfugiés mineurs non accompagnés.

Mais les républicains, qui dominent la Chambre des représentants, ont émis de vives réserves sur cette initiative.

Ils estiment que le président est responsable de l'afflux de clandestins, à cause de sa décision en 2012 de régulariser pour une période renouvelable de deux ans des centaines de milliers de jeunes sans-papiers, une initiative qui a, selon eux, créé un véritable appel d'air.

jca/sam

PLUS:hp