NOUVELLES

Destruction de l'avion malaisien : la France met des experts à disposition pour l'enquête

18/07/2014 01:59 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

La France a mis deux experts à disposition et propose ses moyens techniques pour participer à l'enquête sur les circonstances de la chute de l'avion malaisien en Ukraine, probablement détruit en vol par un missile, a annoncé vendredi le gouvernement.

"Le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) pour la Sécurité de l'Aviation civile a désigné deux experts qui sont prêts à participer à une enquête internationale", indiquent dans un communiqué commun le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et le secrétaire d'Etat aux Transports Fredéric Cuvillier.

"Le BEA est disposé à mettre les moyens techniques de son laboratoire à la disposition de l'enquête, notamment pour la lecture des enregistreurs de vol (boîtes noires)", ajoutent-ils.

L'avion qui assurait le vol MH17 de la compagnie Malaysian Airlines entre Amsterdam et Kuala Lumpur s'est écrasé jeudi soir dans la région du Donbass, dans l'est de l'Ukraine, avec 298 personnes à son bord, en majorité des Néerlandais.

Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi soir que l'appareil avait été abattu par "un missile sol-air" tiré d'"un territoire contrôlé par les séparatistes russes".

Les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU réunis d'urgence ont réclamé vendredi "une enquête internationale complète, minutieuse et indépendante" sur la tragédie.

Outre les 154 Néerlandais à son bord, l'avion transportait des Malaisiens, des Australiens, des Indonésiens, des Britanniques, des Allemands, des Belges, des Philippins, un Canadien et un Américain.

Une des boîtes noires de l'appareil a été retrouvée, selon des secouristes sur place.

cf/thm/bds

PLUS:hp