NOUVELLES

Tour de France - 12e étape: déclarations

17/07/2014 12:18 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale), 4e du général: "L'étape de Chamrousse sera assez classique avec une longue échappée qui risque d'être reprise car il y a quand même 18 kilomètres d'ascension. Pas mal de coureurs risquent de vouloir reprendre du temps. Je pense que ça va s'expliquer dans les derniers kilomètres. Le pied de Chamrousse est difficile mais le haut est assez roulant. L'aspiration va pas mal jouer et la chaleur va être le facteur déterminant. Sur le Tour de France, on ne peut pas se reposer et planifier quoi que ce soit. Il faut savoir s'adapter mais le profil de l'étape n'est pas le plus adéquat pour passer à l'offensive.

Rui Costa (POR/Lampre), 13e du général: "Je suis plus serein aujourd'hui. Les sensations se sont améliorées par rapport à hier (mercredi) quand j'avais vraiment beaucoup souffert de ma bronchite. J'étais affaibli. Je pense être revenu à 70 pour cent de mes forces grâce au traitement antibiotique qui m'a été prescrit. Je pense pouvoir faire mieux dans les prochains jours."

Joaquim Rodriguez (ESP/Katusha), meilleur grimpeur: "Je savais que Kristoff était capable de gagner, il s'en rapprochait. Moi aussi, je me suis préservé pour demain (vendredi). Dans mon esprit, le maillot à pois est le plus important. Mais c'est compatible avec une victoire d'étape. Je me sens de mieux en mieux."

jm/bvo

PLUS:hp