NOUVELLES

Poutine dément la réouverture d'une station d'écoutes à Cuba

17/07/2014 05:54 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Le président Vladimir Poutine a démenti des informations parues dans la presse russe selon lesquelles la Russie comptait rouvrir une station d'écoutes à Cuba, utilisée pendant la Guerre froide pour espionner les Etats-Unis, selon un communiqué disponible jeudi sur le site du Kremlin.

Le journal Kommersant avait rapporté la veille, citant plusieurs sources au sein du gouvernement russe, que Moscou et La Havane avaient donné leur "accord de principe" pour rouvrir la base de Lourdes, dont l'activité était gelée depuis 2001.

Interrogé par un journaliste lors d'une conférence de presse au Brésil, Vladimir Poutine a vertement démenti ces informations.

"Ce n'est pas vrai", a-t-il déclaré.

"Nous avons fermé ce centre, en accord avec nos amis cubains. Nous n'avons pas l'intention de renouveler ses activités", a-t-il ajouté.

Située à une vingtaine de kilomètres au sud de La Havane et à 250 kilomètres des cotes américaines, la base avait été fermée en 2001 par la Russie, en accord avec sa nouvelle politique de rapprochement des Etats-Unis, après les attentats du 11 septembre.

Construite en 1964, deux ans après la crise des missiles à Cuba qui avait opposé les Etats-Unis à l'URSS, la base permet d'écouter les signaux radios des sous-marins et des navires ainsi que les communications satellitaires.

lap/nm/fw

PLUS:hp