NOUVELLES

Mexique/enfance: appui de plusieurs personnalité à "Mama Rosa"

17/07/2014 02:32 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Plusieurs personnalités, dont l'ex-président mexicain Vicente Fox et le capitaine de la sélection mexicaine lors du Mondial de football, Rafael Marquez, ont apporté leur soutien à la directrice et fondatrice du foyer pour enfants où les autorités affirment avoir trouvé quelque 600 jeunes victimes de mauvais traitements.

Rosa del Carmen Verdusco, surnommée "Mama Rosa", directrice du foyer "La Grande Famille" de Zamora, à l'ouest du Mexique, a été hospitalisée après avoir été mise mardi en état d'arrestation. Selon les autorités, les enfants vivaient dans un grave état d'insalubrité et les premiers témoignages de jeunes font état notamment de violences sexuelles et de détention forcée.

Rafael Marquez, originaire de Zamora, a écrit sur son compte Twitter qu'il était "consterné par la situation de la Grande Famille". "J'espère que cela sera vite éclairci. Mama Rosa beaucoup de courage et de force".

De son côté l'ex-président Vicente Fox a estimé, également sur son compte Twitter, que l'arrestation de Mama Rosa constituait "une grande injustice". "La vérité prévaudra. Mama Rosa, nous te connaissons ainsi que ta grande oeuvre".

L'historien mexicain d'origine française, Jean Meyer, affirme dans le journal Reforma, que le foyer de Zamora est une "maison d'orphelins et une école. Ce sont les parents qui ont abandonné leurs enfants qui sont responsables". "Je suis préoccupé par la disproportion, l'incroyable déploiement de force (...) similaire à celui utilisé pour arrêter un chef Templier" (les Chevaliers Templiers sont le plus important cartel de la drogue de l'Etat du Michoacan, actuellement pourchassés par les forces fédérales).

Un autre historien mexicain de renom, Enrique Krause avait été le premier à réagir mardi en dénonçant "inadmissible le harcèlement du gouvernement envers Rosa Verduzco".

jg/jcb/jeb

PLUS:hp