NOUVELLES

L'ex-fiancée que Maradona accuse de vol arrêtée à Buenos Aires

17/07/2014 03:24 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Une ancienne fiancée de Diego Maradona, que la légende du football argentin accuse de lui avoir volé des bijoux à Dubaï, a été arrêtée mercredi à l'aéroport de Buenos Aires avant d'être libérée sous caution, a-t-on appris de source policière.

La justice de Dubaï avait lancé un mandat d'arrêt international contre Rocio Oliva, une Argentine de 22 ans. Maradona, 53 ans, avait porté plainte contre elle là-bas le 10 mars, l'accusant de lui avoir volé des montres et des bijoux valant plusieurs centaines de milliers de dollars.

La jeune femme a ensuite été libérée sous caution jeudi après être passée devant un juge qui lui a signifié les poursuites engagées contre elle pour vol. "Maradona m'a piégé. Il sait que je ne lui ai rien pris", a assuré, la voix brisée, Rocio Oliva, en sortant du tribunal.

Le couple avait vécu un temps ensemble, avant de se séparer, à Dubaï, où Maradona, nommé ambassadeur du Conseil des sports de l'Emirat, réside dans une luxueuse villa de Palm Jumeira, une île artificielle en forme de palme.

La jeune femme a rejeté les accusations de vol, accusant l'ancienne star du football de coups et blessures. A Dubaï, le vol est passible de 2 à 10 ans de prison.

"Tout ce que je veux, c'est récupérer mon bien, avait récemment déclaré Maradona. Je veux que toutes les montres manquantes, les bagues en diamants qui ont disparu de ma maison reviennent".

Le couple s'est rencontré voici deux semaines à Rio de Janeiro, où il a tenté en vain de se réconcilier, selon la presse du coeur locale. Maradona était au Brésil où il a notamment commenté le Mondial-2014 pour la télévision vénézuélienne publique Telesur.

jos/jmb/gv

PLUS:hp