NOUVELLES

Le pétrole continue de grimper en Asie, après le crash en Ukraine (103,72 USD)

17/07/2014 11:34 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole continuaient de progresser vendredi matin en Asie, tendus, comme les autres marchés, par le crash d'un avion de ligne en Ukraine, qui pourrait provoquer une escalade des tensions entre la Russie, producteur pétrolier, et les Occidentaux.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août prenait 53 cent à 103,72 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, livraison pour septembre, gagnait 65 cents à 108,54 USD.

Le crash de l'avion malaisien transportant 298 personnes dans une zone ravagée par la guerre civile en Ukraine a suscité la consternation de la communauté internationale, Washington appelant à une enquête "sans entrave" alors que des experts américains avançaient le tir d'un missile.

"Les prix montent en raison des craintes d'une intensification des sanctions sur la Russie, qui risquent de provoquer des représailles susceptibles d'affecter les exportations pétrolières du deuxième producteur mondial de brut", indiquent les analystes de CMC Markets dans une note à Singapour.

Des experts des services de renseignement américains estiment que le Boeing 777 de Malaysia Airlines, parti jeudi d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, a été abattu par un missile sol-air dont l'origine reste cependant encore incertaine.

Les autorités de Kiev et les rebelles se sont immédiatement accusés d'être à l'origine d'un tir supposé avoir causé la catastrophe.

La veille, les cours avaient bondi après l'annonce du crash.

A New York, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait grimpé de 1,99 dollar à 103,19 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait fini à 107,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 72 cents.

mba/fmp/abl

PLUS:hp