NOUVELLES

Hollande : "plusieurs Français pourraient avoir été" dans l'avion malaisien

17/07/2014 07:38 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

François Hollande a affirmé jeudi soir à Abidjan que "plusieurs Français pourraient avoir été" dans l'avion de ligne malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine.

"Cet avion s'est écrasé pour une cause que nous ne connaissons pas en Ukraine. I y aurait - je parle au conditionnel - plusieurs Français qui pourraient avoir été dans cet avion et n'être plus aujourd'hui", a affirmé le président de la République dans une allocution lors d'un dîner avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

En fin de journée, M. Hollande avait déclaré à la presse : "A l'heure où je parle, je ne sais pas s'il y avait des familles françaises dans l'avion".

Auparavant, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius avait pour sa part indiqué dans un premier temps qu'"au minimum" quatre Français figuraient parmi les passagers de l'appareil. Il s'est ensuite ravisé, affirmant n'avoir "aucune précision" sur la présence ou non de Français sur ce vol.

Selon un décompte de Malaysia Airlines, parmi les 298 passagers de l'appareil figurent 154 Néerlandais, 27 Australiens, 23 Malaisiens, 11 Indonésiens, 6 Britanniques, 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins et 1 Canadien. Mais la nationalité de 50 passagers n'a pas été précisée.

La communauté internationale a réclamé jeudi une enquête "indépendante" afin de faire la lumière sur le crash de l'avion de ligne malaisien dans l'est de l'Ukraine, probablement abattu par un tir de missile.

swi/glr

PLUS:hp