NOUVELLES

Gaza: 230 Palestiniens tués au 10è jour de l'offensive israélienne

17/07/2014 04:27 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Quatre palestiniens ont péri jeudi dans des tirs de char et une frappe aérienne israélienne portant à 230 le nombre de Palestiniens tués depuis le début le 8 juillet de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza, selon les services de secours palestiniens.

Dans le même temps, les organisations armées de Gaza ont lancé plus de 1.200 roquettes contre Israël, tuant un civil israélien.

Jeudi à l'aube, un raid aérien sur Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, a fait un mort et deux blessés, selon Achraf al-Qodra, porte-parole des services d'urgences.

Puis dans la matinée, trois Palestiniens ont été tués et quatre autres blessés grièvement par des tirs de char sur une maison de Rafah, dans le sud de l'enclave palestinienne.

Cette seconde attaque est intervenue quelques minutes avant l'entrée en vigueur d'une trêve humanitaire de cinq heures qu'Israël et le Hamas, qui contrôle le territoire palestinien, se sont engagés à respecter entre 10H00 locales (07H00 GMT) à 15H00 (12H00 GMT).

Ce cessez-le-feu temporaire a été réclamé par l'ONU afin de permettre l'acheminement d'aide humanitaire vers la minuscule enclave palestinienne de 362 km2, où s'entassent dans la misère 1,8 million d'âmes soumises à un blocus israélien depuis des années.

Mercredi, au moins 25 Palestiniens dont huit enfants ont été tués, selon les secours palestiniens. Quatre des enfants ont péri dans un bombardement qui a détruit une cahute de pêcheurs sur une plage de la ville de Gaza, près du port, où se trouvait un groupe d'enfants, tout près d'un hôtel utilisé par les journalistes.

Outre les 230 Palestiniens tués, 1.682 ont été blessés depuis le 8 juillet, selon les services d'urgences palestiniens.

az-agr/faa/sw

PLUS:hp