NOUVELLES

France: une séance au Sénat brièvement interrompue par des Femen

17/07/2014 10:43 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Une séance du Sénat français a été brièvement interrompue jeudi par quatre militantes Femen qui entendaient protester contre l'opposition des sénateurs à la pénalisation des clients des prostitués.

Les quatre jeunes femmes, qui avaient pris place au premier rang de la tribune du public à l'occasion de la séance hebdomadaire des questions des sénateurs au gouvernement, ont retiré leur tee-shirt, dévoilant leur poitrine portant l'inscription Femen, et scandant en choeur "êtes vous mac ou sénateurs". Le "mac", ou "maquereau" est le terme en argot pour désigner le proxénète.

les Femen ont aussitôt été évacuées par des agents et des huissiers. La Garde républicaine, chargée de la sécurité du Sénat, a relevé leurs identités avant de les relâcher.

Leur apparition n'a pas troublé outre-mesure les sénateurs. L'un des sénateurs, entamant une question sur la ruralité, a cependant observé que "les départements sont de plus en plus déshabillés".

Cette action des Femen intervient alors qu'une commission du Sénat s'est récemment prononcéz contre une mesure inscrite dans une proposition de loi sur la prostitution prévoyant la pénalisation des clients.

Le Sénat, qui ne compte que 22% de femmes, et l'Assemblée nationale, avec 27% de femmes, sont fréquemment brocardés comme des bastions de la domination masculine sur la politique française.

jlp/mat/nou/ih

PLUS:hp