NOUVELLES

Crash d'avion en Ukraine: 298 personnes étaient à bord, dont 154 Néerlandais

17/07/2014 08:17 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Deux cent quatre-vingt-dix-huit personnes, dont 154 passagers Néerlandais, se trouvaient à bord de l'avion malaisien en provenance d'Amsterdam qui s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine, a indiqué le vice-président de la branche européenne Malaysia Airlines.

"Il y avait à bord 283 passagers et 15 membres d'équipage", a déclaré Huib Gorter, vice-président de la branche Europe de Malaysia Airlines, lors d'une conférence de presse à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.

M. Gorter a ensuite fourni un compte du nombre de passagers par nationalité, tout en précisant que la nationalité de près de 50 d'entre eux devait encore être déterminée.

Il a indiqué que 154 Néerlandais, 27 Australiens, 23 Malaisiens, 11 Indonésiens, 6 Britanniques, 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins et 1 Canadien se trouvaient à bord en plus de ceux donc dont la nationalité n'a pas encore été déterminée.

Le ministère belge des Affaires étrangères a pour sa part indiqué dans la nuit que cinq Belges, et non quatre, se trouvaient à bord du vol.

Le vice-président de la branche européenne de Malaysia Airlines n'a pas été en mesure de confirmer ou non la présence de Français dans l'appareil. Mais le président François Hollande a affirmé jeudi soir que "plusieurs Français pourraient avoir été" dans l'avion.

L'avion de Malaysia Airlines, un Boeing 777 parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, s'est écrasé près de la ville ukrainienne de Chakhtarsk, non loin de la frontière russe, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses.

Selon des responsables américains, l'avion a été abattu par un missile sol-air, et les autorités de Kiev et les rebelles se sont mutuellement accusés d'être à l'origine du tir de missile supposé avoir causé la catastrophe.

M. Gorter, interrogé sur les raisons ayant poussé à voler dans cette zone, a répondu : "Pour le secteur de l'aviation, ce n'est pas une zone de guerre".

L'avion avait quitté l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol vers 12H15 (10H15 GMT), selon M. Gorter, qui a en outre indiqué que le contact avait été perdu avec l'appareil vers 14H15 (12H15 GMT).

Malaysia Airlines enverra une équipe en Ukraine dès vendredi pour aider à mener l'enquête sur les causes du crash.

Les proches des victimes pourront se rendre sur les lieux de l'accident, à une date encore non déterminée, grâce à un avion au départ d'Amsterdam affrété par Malaysia Airlines, selon M. Gorter.

jhe/ndy/glr

PLUS:hp