NOUVELLES

Syrie: pour l'opposition, pas de réconciliation avec Assad

16/07/2014 12:53 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

L'ancien chef de la Coalition de l'opposition syrienne Ahmad Jarba a jugé mercredi impossible toute réconciliation avec le président Bachar al-Assad, qui a prêté serment à Damas devant les députés pour un troisième septennat.

"La seule place pour Bachar al-Assad, qui est un criminel de guerre, c'est la Cour pénale internationale. Il n'y pas de réconciliation, ni de dialogue possibles avec lui après le meurtre, la torture, l'exode des Syriens et la destruction des infrastructures", a-t-il assuré dans une déclaration diffusée par le bureau de presse de la coalition.

Selon lui, "Assad est le premier soutien du terrorisme". "Il faut se débarrasser de lui pour que la région retrouve sa stabilité, il ne faut pas se laisser distraire de cet objectif", a-t-il martelé.

Ahmad Jarba a laissé sa place il y a une semaine à la tête de la coalition à Hadi al-Bahra.

kam/sk/cco

PLUS:hp