NOUVELLES

Sierra Leone: 15 personnes suspendues après un match de foot "truqué" contre l'Afrique du Sud

16/07/2014 01:12 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Quinze personnes dont des internationaux de football, des officiels et des arbitres ont été suspendus en Sierra Leone après des soupçons d'un match "truqué" contre l'Afrique du Sud en éliminatoires combinées Mondial-CAN 2010, a-t-on appris mercredi de sources officielles.

Ces quinze personnes, dont le capitaine de l'équipe nationale de foot Ibrahim Kargbo, sont sanctionnés à la suite de ce présumé match "truqué" contre l'Afrique du Sud, comptant pour les éliminatoires du Mondial et de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2010, ont indiqué le ministère des Sports et la Fédération sierra-léonaise de football dans un communiqué conjoint.

Les personnes suspendues comprennent aussi le responsable de la fédération de football, Rodney Michael, le directeur national des Sports, Alphan Koker, et trois arbitres dont l'identité n'a pas été précisée.

Selon le scénario prévu, la Sierra Leone devait perdre par cinq buts à zéro lors de ce match joué en 2008 à Pretoria.

Le ministère et la Fédération affirment avoir reçu "des informations crédibles et tangibles" sur une présumée implication du groupe dans "un exercice anti sportif et anti patriotique" lors du second tour de ces éliminatoires Mondial-CAN 2010.

L'Afrique du Sud, organisatrice du Mondial 2010 et qualifiée d'office à ce tournoi, avait rencontré la Sierra Leone pour la qualification en Coupe d'Afrique.

Le match en cause s'était finalement terminé par un score vierge. Certains joueurs sierra-léonais avaient refusé de participer au complot, a affirmé à l'AFP une source proche du dossier.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

rmj/ft/mrb/stb/jcp

PLUS:hp