NOUVELLES

Quatre enfants tués dans des frappes israéliennes à Gaza (secours et AFP)

16/07/2014 09:50 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Quatre enfants ont été tués mercredi après-midi à Gaza, selon les services de secours, par des frappes israéliennes auxquelles ont assisté des journalistes de l'AFP.

Deux frappes ont détruit peu après 16H00 (13H00 GMT) une paillote sur une plage de la ville de Gaza, près du port, où se trouvait un groupe d'enfants, à 200 mètres d'un hôtel où résident des journalistes.

Quatre mineurs ont trouvé la mort et au moins cinq autres ont été blessés, a indiqué à l'AFP le responsable des services des urgences à Gaza, Achraf al-Qoudra.

Des journalistes de l'AFP ont vu les enfants, certains ensanglantés, courir en criant vers l'hôtel, où ils se sont réfugiés.

Une des victimes se tenait le ventre en hurlant avant de s'écrouler et d'être transportée à la hâte par le personnel de l'hôtel vers une ambulance.

Au moins trois enfants étaient blessés par des éclats, l'un à la tête. Une ambulance a aussi emporté un homme dont la jambe avait été arrachée.

Quelques instants après les bombardements, venus apparemment de la mer, une fumée noire s'élevait de la paillote se consumant. Cette plage, au bord de la Méditerranée, accueille des paillotes, des cabanes pour pêcheurs et des petits cafés, très populaires en temps normal.

Les corps des enfants ont été aussitôt amenés à leurs familles pour des funérailles immédiates.

Ces frappes israéliennes portent à 213 le bilan des morts palestiniens depuis le début de l'opération israélienne à Gaza le 8 juillet, selon les services de secours palestiniens.

Parmi ces victimes, figure un majorité de civils, dont des dizaines de femmes et d'enfants, selon l'ONU et les ONG humanitaires.

bur-agr/cco

PLUS:hp