NOUVELLES

Nigeria: le président veut un prêt à l'étranger pour combattre Boko Haram

16/07/2014 04:39 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Le président nigérian Goodluck Jonathan a demandé mercredi l'approbation du parlement pour solliciter un prêt à l'étranger allant jusqu'à un milliard de dollars afin de combattre les islamistes de Boko Haram dont les attaques ont fait des milliers de morts au cours des cinq dernières années.

Dans deux lettres adressées séparément aux deux chambres du parlement, le président Jonathan a évoqué "la nécessité urgente" d'améliorer l'équipement, l'entrainement et les moyens logistiques des forces armées et des services de sécurité afin de les rendre "capables d'affronter cette grave menace avec plus de vigueur".

Soulignant que le pays était confronté à un défi majeur en matière de sécurité, le président Jonathan a demandé dans ces lettres, vues par l'AFP, l'accord du parlement pour "un emprunt à l'étranger d'un maximum d'un milliard de dollars (...) pour cette remise à niveau" des forces armées.

Aucune date n'a été fixée pour un débat au parlement sur cette requête du président et aucune indication n'a été fournie sur le pays qui pourrait accorder ce crédit.

Le budget de la défense pour 2014 s'élève à environ 5 milliards de dollars, soit 20% du budget total du pays.

Le gouverneur de l'Etat de Borno (nord-est) Kashim Shettima avait déclaré en février que Boko Haram était "mieux armé et motivé" que les forces gouvernementales, une déclaration contestée par l'armée.

L'Etat de Borno, où sévit la rébellion, est soumis à l'état d'urgence, de même que les Etats voisins de Yobe et Adamawa, depuis mai 2013.

Goodluck Jonathan a été vivement critiqué pour sa gestion de la crise de Chibok, du nom de la ville du Nord-Est où plus de 200 lycéennes ont été enlevées par les islamistes de Boko Haram le 14 avril.

Les rebelles islamistes ont enlevé 276 lycéennes à Chibok. Cinquante-sept jeunes filles ont réussi à s'enfuir tandis que 219 sont toujours entre les mains des extrémistes. Cet enlèvement a bouleversé le monde entier.

ola-ade/bir

PLUS:hp