La Nasa se donne 20 ans pour trouver des extraterrestres

Publication: Mis à jour:
PLANETE
AFP

Rendez-vous dans 20 ans. Il se pourrait effectivement que dans deux dizaines d'années, les humains découvrent qu'ils ne sont pas seuls dans l'univers.

Ces révélations viennent du chercheur de la Nasa Kevin Hand qui s'exprimait lors d'une réunion de scientifiques en Afrique du Sud le 11 juillet dernier. «Dans 20 ans nous nous apercevrons que nous ne sommes pas seul dans l'univers», a-t-il affirmé avant d'ajouter que la vie extraterrestre pourrait exister sur Europa, l'une des lunes de Jupiter, dont la couche de glace devrait abriter de l’eau sous forme liquide et permettrait ainsi le développement d'organismes. «Nous avons les outils et la technologie pour atteindre ces endroits», a-t-il expliqué.

Une forme de vie extraterrestre est donc possible. Il est «peu probable que nous, humains, soyons les seuls dans l’immensité infinie de l’univers» a renchéri l’ancien astronaute et actuel administrateur de la Nasa Charles Bolden à Washington le 14 juillet lors d'une conférence sur cette hypothétique vie extraterrestre.

Pour scruter d'autre parties du ciel, la Nasa compte surtout sur le lancement du satellite Tess (Transiting Exoplanet Survey Satellite) en 2017 et celui du télescope spatial James Webb en 2018. Et pour cause, cent millions de mondes seraient susceptibles d’accueillir une vie extraterrestre, a déclaré la Nasa à Washington.

Pour le moment il ne vous reste plus qu'à attendre ou à imaginer. «Imaginez le moment où nous trouverons la signature potentielle de la vie. Imaginez le moment où le monde se réveillera et la race humaine se rendra compte que sa longue solitude dans le temps et l’espace n’a plus lieu d’être», s'est enthousiasmé Matt Mountain, directeur de l’institut des sciences et de l’espace de Baltimore lors de la même conférence.

À VOIR AUSSI:

Close
Images From NASA's Hubble Telescope
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction