NOUVELLES

Le FMI "ravi" de collaborer avec le fonds des Brics (Lagarde)

16/07/2014 06:38 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

La directrice générale Christine Lagarde a assuré mercredi que le FMI serait "ravi" de travailler avec le fonds crée par les pays émergents des Brics pour contrer l'hégémonie occidentale sur la scène financière.

"Le personnel du FMI sera ravi de travailler avec les équipes des Brics (...) afin de renforcer la coopération entre les différents mécanismes de protection internationaux et préserver la stabilité financière", a indiqué la patronne du Fonds monétaire international dans un communiqué.

Les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), qui s'estiment sous-représentées au sein du FMI, ont donné naissance mardi à leur banque de développement et à un fonds de réserve, espérant poser la première pierre d'une nouvelle architecture financière mondiale.

"Le FMI a une très profonde relation avec les pays des Brics, qui sont des membres clés de l'institution", a estimé Mme Lagarde, assurant qu'elle espérait "renforcer" la collaboration avec eux.

La réforme de la gouvernance du FMI --actuellement dominée par les Européens et les Américains-- au profit des pays émergents est bloquée depuis près de deux ans par le veto de fait du Congrès des Etats-Unis.

En vertu d'une règle non-écrite, les Européens nomment par ailleurs un des leurs à la direction du FMI tandis que les Américains choisissent le dirigeant de la Banque mondiale.

Après la naissance du fonds des Brics, la présidente brésilienne Dilma Rousseff a assuré n'avoir "aucun intérêt" à s'éloigner du FMI tout en réaffirmant son souhait de "démocratiser" l'institution.

jt/sl/lb

PLUS:hp