NOUVELLES

Aix-la-Chapelle: le festival, avec Totilas en prime

16/07/2014 05:23 EDT | Actualisé 15/09/2014 05:12 EDT

Le prestige du concours d'Aix-la-Chapelle, événement majeur annuel des sports équestres attirant quelque 300.000 spectateurs, est encore rehaussé cette semaine par la présence de Totilas, le crack du dressage, de nouveau en pleine lumière après deux années difficiles.

La manifestation, qui regroupe cinq disciplines, a commencé avec la voltige le 11 juillet, mais c'est bien à partir de jeudi et jusqu'à dimanche que le spectacle va battre son plein.

Totilas, le retour. L'étalon noir, fleuron de l'élevage néerlandais (KWPN), avait ébloui par sa classe et son aisance les Jeux équestres mondiaux (JEM) en 2010 à Lexington (Etats-Unis). Sous la selle d'Edward Gal, Totilas avait remporté dans le Kentucky trois médailles d'or. Quelques semaines plus tard, il partait pour l'Allemagne, la grande nation du dressage, acheté plus de 10 millions d'euros -un record- par l'éleveur et marchand Paul Schockemöhle. Depuis, la star étincelante des rectangles s'était fait discrète. Matthias Alexander Rath, son nouveau cavalier, avait même renoncé à cause d'une mononucléose aux Jeux de Londres. Où l'étoile de Valegro avait atteint le firmament pour le plus grand bonheur de la cavalière britannique Charlotte Dujardin. Comble d'ironie, la semence du champion déchu, producteur très recherché, n'était pas à la hauteur de sa réputation. Totilas a enfin effectué sa rentrée fin mai à Kapellen (Belgique), montrant qu'il pouvait rallumer la flamme. A un mois des JEM-2014 en Normandie, Aix-la-Chapelle présente en avant-première le match du siècle, avec un arbitre de choix: Parzival, partenaire de la Néerlandaise Adelinde Cornelissen.

Exclusif. Le concours aixois représente un phénomène à part. Il s'est ainsi permis de quitter cette année le circuit historique de la Coupe des nations pour une affaire de sponsor. Et, donc, d'organiser le sien, exclusif, jeudi soir, devant 45.000 spectateurs, avec la Mannschaft au grand complet (Ludger Beerbaum, Marcus Ehning, Daniel Deusser). Mais le clou, c'est le Grand Prix dominical, 87 ans d'âge, doté d'un million d'euros d'allocation. Champion olympique individuel à Londres, le Suisse Steve Guerdat souligne la valeur d'une victoire dans la cité de Charlemagne. "Je ne pourrai pas arrêter ma carrière tant que mon nom ne sera pas inscrit au tableau en entrée de piste", affirme le Jurassien.

Jung et Sam. Roi du concours complet, Michael Jung a tout gagné (JO, JEM, Championnats d'Europe) avec Sam. En 2013, le cavalier du Bade Wurtemberg (sud-ouest) avait laissé souffler le hongre en prévision des Mondiaux. A Aix, le couple effectue les derniers réglages.

Le programme (les temps forts):

Jeudi 17 juillet:

Dressage (Grand Prix et Coupe des nations)

à partir de 19h30: Coupe des nations de saut d'obstacles (en deux manches)

Samedi 19 juillet: cross du concours complet

Dimanche 20 juillet:

Dressage (Reprise libre en musique)

Saut d'obstacles: Grand Prix (à partir de 14h30)

asc/heg/bm

PLUS:hp