NOUVELLES

Zambie: un opposant acquitté après avoir comparé le président à une patate

15/07/2014 08:15 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Un responsable de l'opposition zambienne poursuivi pour diffamation après avoir comparé le président Michael Sata à une patate douce a été acquitté mardi, le tribunal ayant jugé qu'il exerçait sa liberté de parole.

Le président de l'Alliance pour une meilleure Zambie (ABZ) Frank Bwalya avoir traité sur une radio locale en janvier le président de "Chumbu Mushololwa", ce qui signifie en bemba une patate douce qui se brise quand on essaie de la courber, ou plus généralement une personne qui n'écoute pas les conseils.

"Je suis heureux d'avoir été acquitté. Ce n'est pas une victoire pour moi, mais c'est un triomphe pour la démocratie, la bonne gouvernance et l'Etat de droit", a réagi M. Bwalya --un ancien prêtre catholique qui fut un allié de Michael Sata quand il était dans l'opposition--, interrogé par l'AFP.

"Le tribunal a précisé que dans ce pays nous avons le droit à la liberté d'expression et, en tant que leader de l'opposition, j'ai le droit de critiquer les choses qui vont mal", a-t-il ajouté, depuis Kasama (nord-est), où l'affaire était entendue.

Plusieurs représentants de l'opposition et des journalistes ont eu maille à partir avec les autorités zambiennes ces derniers mois pour avoir critiqué Michael Sata et son gouvernement.

os/liu/clr/hm

PLUS:hp