NOUVELLES

Typhon aux Philippines: évacuation massive, un mort et trois disparus

15/07/2014 09:45 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Des centaines de milliers de Philippins ont passé la nuit dans des centres d'évacuation pour échapper au premier typhon de la saison à frapper l'archipel, Rammasun, dont l'oeil est passé au sud de Manille mercredi matin.

Rammasun ("dieu du tonnerre" en thaïlandais) était accompagné de vents atteignant les 250 km heure lorsqu'il a touché les îles orientales des Philippines mardi soir. Le premier bilan s'élevait à un mort et trois disparus.

"Les toits de tôle s'envolent des maisons par ici, le vent rugit", a déclaré Joey Salceda, gouverneur de la province d'Albay (est) à la télévision ABS-CBN.

Une femme a été tuée mardi par la chute d'un poteau électrique sur l'île de Samar, a indiqué à l'AFP la porte-parole de l'agence gouvernementale de gestion des catastrophes, Mina Marasigan.

Trois pêcheurs sont également portés disparus.

L'oeil du typhon est passé mercredi matin au sud de la capitale, mais des vents violents ont provoqué le chaos dans la mégapole de 12 millions d'habitants, où toutes les écoles et les administrations publiques resteront fermées pendant la journée.

A travers le pays, quelque 450.000 personnes ont quitté leur logement pour trouver refuge dans des centres d'évacuation, selon la ministre des Affaires sociales, Corazon Soliman.

Le typhon devrait poursuivre sa route à travers la mer de Chine mercredi après-midi et se diriger vers le sud de la Chine.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de violentes tempêtes, dont beaucoup sont meurtrières. L'archipel des Philippines est la première masse terrestre que rencontrent les typhons nés au-dessus des eaux chaudes du Pacifique.

En novembre dernier, le typhon Haiyan avait causé la mort de 7.300 personnes, dans l'est du pays.

mm-kma/fmp/glr

PLUS:hp