NOUVELLES

Timide reprise d'une aide de Séoul à la Corée du Nord

15/07/2014 05:03 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

La Corée du Sud a annoncé mardi le financement de projets humanitaires en Corée du Nord, pour la première fois depuis l'imposition de strictes sanctions économiques sur son voisin du Nord il y a quatre ans.

Séoul va allouer 3 milliards de wons (2,15 millions d'euros) à des groupes fournissant une aide à la Corée du Nord dans des domaines tels que l'agriculture, l'élevage ou la santé.

Le ministre sud-coréen de l'Unification, chargé des relations entre les deux voisins, a souligné que ces fonds ne signifiaient en aucun cas la fin de l'interdiction des aides publiques à la Corée du Nord, décidée après le naufrage d'une corvette militaire du Sud début 2010, coulée selon Séoul par une torpille nord-coréenne.

"C'est une première aide de ce genre depuis les sanctions de 2010, mais il n'y a toujours pas d'aide directe de la part du gouvernement" de Séoul, a précisé le porte-parole du ministère.

La corvette sud-coréenne avait sombré le 26 mars 2010, emportant avec elle 46 soldats sud-coréens, près de la frontière maritime disputée entre les deux pays en mer Jaune.

A la suite de cette affaire, Séoul avait gelé toutes relations entre les deux gouvernements, ainsi que les liens commerciaux et les aides.

Depuis, les relations restent très fraîches, avec le schéma habituel sur la péninsule coréenne de pics de tension suivis de périodes de détente.

lim/gh/fmp/abk

PLUS:hp