NOUVELLES

La Chine retire une plateforme de forage au large du Vietnam

15/07/2014 10:32 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Une plateforme offshore installée par Pékin début mai en mer de Chine méridionale, à l'origine d'une grave crise avec le Vietnam, va être rapatriée près des côtes chinoises, a rapporté la presse d'Etat.

Cette plateforme a servi à une phase d'exploration et les forages réalisés ont permis de trouver des hydrocarbures --gaz et pétrole--, a affirmé mardi soir l'agence Chine nouvelle.

Le géant pétrolier chinois China National Petroleum Corp (CNPC) va désormais étudier les échantillons prélevés pour décider de la suite des opérations, la plateforme étant relocalisée vers l'île chinoise de Hainan, a précisé l'agence de presse. CNPC n'a pas précisé les réserves estimées de ces gisements.

L'installation tout début mai par Pékin de cette infrastructure, à proximité d'îles que se disputent la Chine et le Vietnam, avait conduit à des émeutes antichinoises meurtrières au Vietnam, avec des saccages d'entreprises chinoises, entre autres.

Depuis, les relations entre Pékin et Hanoï restent tendues et une rencontre officielle le mois dernier a échoué à trouver une issue à l'impasse.

Le Premier ministre vietnamien, Nguyen Tan Dung, et son ministre des Affaires étrangères avaient reçu à Hanoï le plus haut responsable de la politique étrangère chinoise, le conseiller d'Etat Yang Jiechi. Chaque partie avait campé sur ses positions.

La Chine et le Vietnam ont des différends territoriaux de longue date sur les archipels des Paracels et des Spratleys en mer de Chine du Sud, dont les fonds sont supposés riches en pétrole et sont situés sur d'importantes voies maritimes.

seb/ple/glr

PLUS:hp