NOUVELLES

Juncker: l'accord de libre-échange UE-USA "pas conclu à n'importe quel prix"

15/07/2014 05:31 EDT | Actualisé 14/09/2014 05:12 EDT

Jean-Claude Juncker, président désigné de la Commission européenne, a affirmé mardi que l'accord de libre-échange en cours de négociation entre l'UE et les Etats-Unis ne serait "pas conclu à n'importe quel prix", et a plaidé pour plus de "transparence".

"Je suis pour la conclusion de cet accord", a assuré M. Juncker en présentant son programme devant le Parlement européen, plaidant pour que "les deux plus grandes démocraties de la planète conjuguent leurs forces".

"Cela dit, l'accord ne sera pas conclu à n'importe quel prix", a-t-il ajouté. "Nous ne pouvons pas abandonner nos normes en matière de santé, nos normes sociales, nos exigences en matière de protection des données", a-t-il insisté.

La Commission européenne est chargée des négociations commerciales au nom de l'UE. Les négociations du traité transatlantique, dont le 6e cycle se déroule cette semaine à Bruxelles, ne seront pas bouclées par la Commission actuelle, et seront donc poursuivies par celle de M. Juncker.

"Je ne voudrais pas que la protection des données fasse partie de la négociation", a-t-il dit.

Jean-Claude Juncker a aussi refusé la "mise en place de juridictions parallèles secrètes", en allusion à la procédure d'arbitrage des conflits commerciaux, défendue par les Américains et redoutée par nombre d'Européens. "Nous sommes des espaces de droit", a-t-il lancé.

Alors que plusieurs Etats et les opposants au traité réclament en vain la publication du mandat de négociation confié à la Commission, il a souhaité que "ces négociations soient entourées d'une transparence maximale". "Si nous ne publions pas les documents afférents, cet accord échouera devant les opinions publiques, devant ce Parlement et devant les parlements nationaux", a-t-il averti. "Soyons plus transparents, ne donnons pas l'impression de devoir cacher quelque chose".

ab-jlb/cel/jh

PLUS:hp