NOUVELLES

Le pétrole mitigé en Asie, attend Yellen et surveille la Libye (100,92 USD)

14/07/2014 11:37 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole étaient mitigés mardi matin en Asie, dans l'attente du discours de la présidente de la Réserve fédérale américaine devant le Congrès, qui pourrait donner des indications sur la santé de la première économie et premier consommateur de brut au monde.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août prenait 1 cent à 100,92 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, livraison en août lui aussi, cédait 18 cents à 106,80 USD.

La présidente de la Fed, Janet Yellen, est attendue mardi devant des comités du Congrés pour s'exprimer notamment sur le calendrier de la hausse des taux d'intérêt.

Selon les analystes du Crédit Agricole, Yellen devrait évoquer un relèvement des taux en 2015. Mais elle soulignera que le calendrier reste dépendant des perspectives économiques, ajoutent-ils.

Les cours du pétrole, qui s'étaient nettement repliés la semaine dernière dans l'attente d'un retour imminent du brut libyen sur le marché, se sont stabilisés. D'autant que la situation dans ce pays producteur se dégrade à nouveau.

Le gouvernement de Tripoli a ainsi annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'il envisageait de faire appel à des forces internationales pour l'aider à rétablir la sécurité dans le pays, où l'aéroport de la capitale a été la cible lundi soir d'une pluie de roquettes.

La Libye produit actuellement quelque 320.000 barils par jour, soit 20% de sa production habituelle.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait pris 8 cents, à 100,91 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait terminé à 106,98 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 32 cents.

bjp/mba/fmp/glr

PLUS:hp