NOUVELLES

La Russie invite des observateurs de l'OSCE à la frontière russo-ukrainienne (ministère)

14/07/2014 09:59 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT

Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué lundi avoir invité des observateurs de l'OSCE à se rendre à la frontière russo-ukrainienne, au lendemain de la chute d'un obus dans une ville russe frontalière qui a fait un mort.

"Dans un geste de bonne volonté et sans attendre la mise en place d'un cessez-le-feu, la partie russe invite des observateurs de l'OSCE à se rendre aux postes de contrôle de Donetsk et de Goukovo, à la frontière russe-ukrainienne", indique ce communiqué, qui ajoute qu'une lettre en ce sens a été envoyée au chef de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, et président suisse, Didier Burkhalter.

Le ministère russe a également précisé que cette décision était "liée à l'aggravation considérable de la situation dans la région du sud-est de l'Ukraine, où Kiev mène un opération armée".

"Nous sommes convaincus que cette mesure contribuera à créer des conditions favorables pour atteindre les objectifs visant à un arrêt des violences et au lancement d'un dialogue" en Ukraine, est-il ajouté.

Un obus tiré depuis le territoire ukrainien a touché une ville frontalière russe dimanche, faisant un mort et deux blessés. Moscou a immédiatement mis en garde Kiev sur de possibles "conséquences irréversibles", évoquant un "acte d'agression supplémentaire" de l'Ukraine.

Kiev a de son côté démenti être à l'origine de l'incident, accusant les insurgés prorusses de déclencher des tirs "de provocation, y compris contre le territoire russe, pour en accuser les militaires ukrainiens".

lap/nm/ih

PLUS:hp