NOUVELLES

Les inondations noient la production pétrolière

14/07/2014 09:14 EDT | Actualisé 13/09/2014 05:12 EDT
Radio-Canada

Les inondations au Manitoba apportent un coup particulièrement dur à l'industrie pétrolière bourgeonnante de la province. Une bonne part des champs de pétrole se trouvent dans des secteurs inondés.

L'employé d'entretien Kevin Dekeyser contemple une route de Melita, route qui d'ordinaire fourmille de camions, mais qui aujourd'hui est déserte. « C'est vraiment triste, regrette-t-il, parce que bon nombre d'entre nous dans la région dépendent de cette industrie. »

Après les pluies torrentielles et les crues, le sol est trop trempé pour être foré en quête de pétrole, les puits sont fermés en raison des inondations et les routes sont trop molles pour supporter le passage de poids lourds.

Pour de nombreux travailleurs comme Kevin Dekeyser, cette interruption signifie qu'ils ne sont pas payés. Cela dure depuis maintenant huit semaines. « Le stress est terrible, vraiment terrible, confie M. Dekeyser. On se lève le matin et on ne se sent pas bien. On pense à vendre des trucs pour survivre. »

À Melita Resources, une entreprise pétrolière manitobaine, six millions de dollars d'équipement de forage ne font qu'amasser les toiles d'araignées. Un puits qui ne fonctionne pas coûte 50 000 $ par jour à la compagnie, dit son président Greg Barrows, qui ajoute que « chaque pluie amène une autre interruption ».

Ces pertes auront un effet domino, prévient le président de Melita Resources. « L'impact sera dramatique et viendra par vagues [...] Ça prendra du temps avant que les activités retournent à la normale. »

Certains représentants de l'industrie estiment les pertes pour le gouvernement provincial à cinq millions de dollars par jour. La province espère avoir ses propres estimations dans deux mois.

Avec des informations recueillies par Jill Coubrough

INOLTRE SU HUFFPOST

Saskatchewan Flooding Aftermath