NOUVELLES

Un obus tiré d'Ukraine fait un mort en Russie, selon les autorités russes

13/07/2014 05:42 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

La Russie a promis de riposter à la "dangereuse escalade" de violence près de sa frontière, après que les autorités eurent indiqué qu'un Russe avait été tué par un obus tiré d'Ukraine.

La Russie a annoncé avoir ouvert une enquête sur le "meurtre", après la chute d'un obus sur une zone résidentielle de Donetsk, ville située près de la frontière avec l'Ukraine.

Il s'agit d'une "dangereuse escalade pour nos citoyens" a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères, Grigori Karassine, qui a promis que cet événement "ne resterait pas sans réponse", dans des propos retransmis à la télévision.

La petite ville russe de Donetsk est frontalière de la région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, où les troupes de Kiev et les séparatistes pro-russes se battent pour le contrôle de points de passage frontaliers.

Samedi, le ministère des Affaires étrangères russe avait mis en garde l'Ukraine contre ce qu'il présente comme des attaques continuelles sur son territoire, indiquant qu'il "se réserve le droit de prendre les mesures nécessaires pour défendre son territoire et assurer la sécurité des citoyens russes".

Kiev a nié toute responsabilité dans ce tir d'obus, qu'il a imputé aux insurgés prorusses qui contrôlent toujours une grande partie de la région frontalière.

Alexander Titov, porte-parole des autorités régionales de Rostov cité par l'agence russe Itar-Tass, a déclaré qu'une femme âgée avait également blessée dans le tir d'obus sur Donetsk.

"Vers 09h20 (05h20 GMT) un obus tiré à partir du territoire ukrainien est tombé sur Donetsk. Deux maisons ont été endommagées, une personne est morte", a-t-il précisé.

ma/cah/abk/jh

PLUS:hp