NOUVELLES

Tunisie: l'ex-Premier ministre islamiste Larayedh nouveau secrétaire général d'Ennahda

13/07/2014 01:44 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

L'ex-Premier ministre tunisien Ali Larayedh a été désigné au poste de secrétaire général du mouvement islamiste Ennahda en remplacement de Hamadi Jebali, a annoncé dimanche son parti dans un communiqué.

Le Parlement interne d'Ennahda, "le Conseil de la Choura, a désigné Ali Larayedh nouveau secrétaire général du mouvement à la place de Hamadi Jebali qui a présenté sa démission de ce poste", a précisé le communiqué.

L'ancien Premier ministre Hamadi Jebali avait présenté en mars sa démission du poste de secrétaire général d'Ennahda, précisant que sa décision "définitive" n'était pas "une tentative de diviser ou d'affaiblir le mouvement".

Un responsable au sein d'Ennahda a affirmé à l'AFP que "M. Jebali a quitté le poste de secrétaire général et non pas le mouvement, dont il est toujours membre".

Hamadi Jebali, devenu Premier ministre en décembre 2011 après les premières élections tunisiennes libres, remportées par Ennahda, a démissionné après la grave crise politique qui a suivi l'assassinat de l'opposant de gauche Chokri Belaïd en février 2013.

Depuis, les rumeurs le donnent régulièrement candidat à l'élection présidentielle qui doit se tenir, tout comme les législatives, d'ici la fin de l'année.

Le gouvernement de M. Larayedh a été remplacé en janvier par un cabinet apolitique.

Ali Larayedh, ennemi juré des extrémistes jihadistes, fait partie des modérés d'Ennahda et a été le président du Conseil de la Choura de 1982 à 1986, puis le chef de son bureau politique.

En 1992, il a été condamné à 15 ans de prison et, comme nombre de ses camarades, il a été torturé dans les geôles de l'ancien régime de Zine El Abidine Ben Ali.

kl/emb

PLUS:hp