NOUVELLES

La Jordanie enquête sur le meurtre d'un commandant rebelle syrien

13/07/2014 04:05 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

La Jordanie a ouvert une enquête sur le meurtre à Amman d'un commandant rebelle syrien, attribué par l'opposition syrienne au régime de Damas, a annoncé dimanche un responsable jordanien de la sécurité.

Maher Rahhal, chef de la brigade Liwa al-Moujahidine, l'un des groupes engagés dans la lutte armée contre le régime de Bachar al-Assad, a été tué de deux balles vendredi soir à Amman, selon ce responsable.

"Les services de sécurité ont monté une équipe spéciale pour enquêter sur ce crime", a-t-il expliqué à l'AFP, tout en assurant que "rien" n'indiquait qu'il puisse s'agir d'un "assassinat politique".

La Coalition nationale syrienne, qui regroupe une grande partie de l'opposition au régime de Damas, a condamné le meurtre sur son site internet et a estimé que le gouvernement Assad en portait "la responsabilité".

La Jordanie, qui accueille plus de 600.000 réfugiés syriens, est accusée par Damas de soutenir les rebelles, mais Amman a toujours démenti.

str-akh/hkb/fcc/cco

PLUS:hp