NOUVELLES

Zoofest 2014: «Les Maudits Français» sont de retour! (CRITIQUE/VIDÉOS)

12/07/2014 08:26 EDT | Actualisé 12/07/2014 09:11 EDT

Certains diront qu’ils envahissent le Plateau-Mont-Royal, mais durant le Zoofest, ils s’emparent plutôt du Studio Hydro-Québec au Monument-National... Les Maudits Français sont de retour! Ce vendredi soir, sept humoristes ont présenté tour à tour leur numéro devant une salle pleine à craquer et conquise d’avance.

Du petit au plus grand

Avec le très petit Krystoff Fluder et le très grand Youssoupha Diaby parmi les comiques présents vendredi soir, la thématique de la grandeur a été abordée plus d’une fois. D’abord, Krystoff, étant lui-même une personne de petite taille – un nain pour être plus clair – a débuté son sketch en lançant à la foule: «Il n’y a pas d’effet d’optique, je ne suis pas loin!» Il a raconté ses aventures dans les boutiques de vêtements, dans les bars, ou encore devant la belle-famille. Aussitôt le bouton de la sonnette enclenché que le malaise s’était installé! Le chien s’est jeté sur lui, et la belle-mère n’a pas trouvé mieux à répondre que: «Ah, mais notre chien, ce n’est pas sa faute. C’est qu’il adore jouer avec les enfants». Oups!

Youssoupha Diaby s’interrogeait quant à lui sur l’association entre les grands et les joueurs de basketball. «Tu es grand. Wow, tu devrais faire du basket», lui ont dit plusieurs membres de son entourage. «Moi, quand je vois quelqu’un de gros, est-ce que je dis: ''Tu es obèse. Wow, tu devrais être sumo''?»

La présentation PowerPoint

Sensation du Web l’année dernière avec sa vidéo Rompre à l’aide d’un Powerpoint, Pierre Croce a renchéri de plus belle ce soir, en offrant au public diverses présentations Powerpoint, dont l’une sur les phases du sommeil (et de ses multiples phases de snooze), l’une sur les critères d’une bonne selfie (le visage et la «zone de crédibilité») et l’une sur les erreurs grammaticales faites sur le Web. Parce que l’on sait tous que l’abréviation «slt» ne peut qu’être employée pour signifier «salut» ou encore «saltimbanque». Un numéro fort rafraîchissant!

«Le gars de Bref»

«C’est le gars de Bref», chuchotait-il à la blague avant de commencer sa performance. Kyan Khojandi, héros de la websérie Bref, est lui aussi monté sur les planches du Studio Hydro-Québec pour offrir un numéro sur l’endorphine. Fier de raconter aux spectateurs qu’il s’était mis à la course, Khojandi en a profité pour livrer sa théorie sur les enfants qui bougent et leur niveau d’endorphine. «C’est comme s’ils étaient défoncés», a-t-il lancé. «Il n’y a que lorsqu’on est gamin qu’on est défoncé. On mange du chocolat tout le temps, on s’endort partout et on dort bien, on regarde des cartoons et on comprend», expliquait-il pour comparer les deux comportements.

Les Français du Plateau

Si certains spectateurs s’attendaient à des dialogues sur les différences culturelles entre la France et le Québec, ils seront restés sur leur faim. Seul Fabrice Éboué a fait quelques blagues sur les «grosses Québécoises» et sur les Français qui semblent se regrouper au même endroit...le Plateau. «Ils veulent voir la gueule de personne au Québec», a-t-il lâché au tout début de son sketch.

Quelques blagues sur la religion et la pédophilie de la part de Fabrice Éboué et de Blanche, seule humoriste féminine de la soirée, celle-ci a également fait le point sur son statut de femme célibataire et sans enfant en fin trentaine. Il faut y voir les avantages, «au moins, je ne fais pas pipi dans ma culotte dès que je rigole un peu fort», a-t-elle envoyé au public.

Avec quelques blagues absurdes et taquineries de la part de Bun Hay Mean à l’animation, cette soirée était parfaitement diversifiée et justement dosée. Le Cabaret des Maudits Français figure parmi les incontournables du Zoofest encore cette année.

Jusqu’au 17 juillet au Studio Hydro-Québec du Monument-National. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

PLUS DE VIDÉOS

INOLTRE SU HUFFPOST

Le guide 2014 des festivals de musique estivaux