NOUVELLES

Yémen: un officier de police abattu par Al-Qaïda au Hadramout

12/07/2014 03:24 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

Un officier de la police yéménite a été tué par balles par des membres présumés d'Al-Qaïda dans la province du Hadramout (sud-est), a indiqué samedi une source des services de sécurité.

Les deux assaillants circulant à moto ont ouvert le feu vendredi soir contre le colonel Ali Baras, chef local de la défense civile alors qu'il se trouvait près de son domicile à Al-Chihr, une ville côtière, à l'est de Moukalla, chef-lieu du Hadramout, a précisé la même source.

L'officier a été tué sur le coup et ses agresseurs ont réussi à prendre la fuite, a ajouté la même source, qui a accusé Al-Qaïda, actif dans la région, d'être responsable de ce meurtre.

Des officiers de la police mais aussi de l'armée au Yémen sont souvent la cible d'attaques meurtrières, généralement attribuées au réseau extrémiste.

Al-Qaïda au Yémen, considéré par les Etats-Unis comme la plus dangereuse des branches du réseau extrémiste, a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer sa présence dans ce pays de la Péninsule arabique.

faw/tm/vl

PLUS:hp