NOUVELLES

L'Eglise catholique demande au président roumain de "faire respecter la loi"

12/07/2014 03:39 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

L'Eglise catholique roumaine a lancé samedi un appel au président Traian Basescu pour qu'une tour de bureaux construite illégalement à côté de la cathédrale Saint-Joseph de Bucarest, monument historique du XIXe siècle, soit détruite.

"Nous lançons un nouvel appel au président de Roumanie Traian Basescu, garant de l'Etat de droit, pour qu'il intervienne et fasse appliquer la loi", a écrit l'archevêque Ioan Robu dans un communiqué.

La justice roumaine a ordonné définitivement et de manière irrévocable en janvier la destruction d'une gigantesque tour de bureaux de 75 mètres de haut construite à côté de la cathédrale en brique rouge, dans le centre de Bucarest.

La construction de cette tour avait commencé en 2006, suscitant les protestations du Vatican.

L'illégalité de la tour construite par le promoteur immobilier Millenium Building a été constatée par la justice depuis plus de deux ans mais le bâtiment est toujours en place bien que vide et inutilisé.

L'Eglise catholique a demandé à plusieurs reprises au maire de Bucarest, Sorin Oprescu, de procéder à la destruction de la tour conformément aux décisions de justice.

"L'intervention du président est d'autant plus nécessaire que le maire de la capitale entreprend des démarches contraires à la loi et tergiverse", a estimé Mgr Robu.

Les organisations de défense du patrimoine et de l'État de droit ont accusé à de nombreuses reprises la mairie de Bucarest de ne pas respecter les lois de protection du patrimoine et de favoriser des promoteurs immobiliers.

Contactée par l'AFP, la présidence de Roumanie n'avait pas réagi en fin de journée samedi.

iw/jh/cgu

PLUS:hp