NOUVELLES

Des virus affectent la production de fraises d'été au Québec

12/07/2014 12:42 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT
Ici radio canada

Les fraises d'été risquent de se faire rares dans les marchés et épiceries, puisque les producteurs québécois sont aux prises avec des virus qui frappent de plein fouet la production.

Ces virus provoquent la mort des plants et l'impact de cette épidémie est considérable; certains producteurs n'ont pas produit de fraises cette année.

Selon l'Association des producteurs de fraises et de framboises du Québec, le ministère de l'Agriculture du Québec (MAPAQ) est à blâmer.

Les plants sont infectés au moment de leur culture dans les pépinières. Les plants de fraisiers meurent ensuite lorsqu'ils sont transplantés dans les champs.

L'Association déplore le fait que depuis les années 1990, le MAPAQ a cessé de certifier les pépinières québécoises qui fournissent les plants de fraises aux producteurs.

Résultat : tous les producteurs qui ont acheté leurs plants de pépinières québécoises sont touchés par ce fléau.

« En coupant la certification, on voit les résultats cette année. Ça va prendre deux à trois ans avant qu'on retrouve les volumes de fraises qu'on avait avant au Québec », dit Louis Belisle, vice-président de l'Association.

Si les fraises d'été du Québec risquent d'être difficiles à trouver dans les marchés et épiceries, le prix du petit fruit n'augmentera pas cette année puisque le prix des fraises est défini avant même qu'elles soient mûres. Par contre, le coût élevé associé à la perte de fraisiers pousse certains producteurs à penser à abandonner la production de fraises.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des recettes estivales aux fraises