NOUVELLES

Île de Vancouver : un jeune faux-orque a été secouru après s'être échoué sur la plage North Chesterman, près de Tofino (VIDÉO)

11/07/2014 06:12 EDT | Actualisé 11/07/2014 06:13 EDT

Le centre de sauvetage des mammifères marins de l'Aquarium de Vancouver soigne un jeune faux-orque retrouvé jeudi sur la côte ouest de l'île de Vancouver.

Le cétacé a été retrouvé dans un état déplorable jeudi matin sur la plage North Chesterman, près de Tofino. L'Aquarium de Vancouver a publié sur Twitter tôt vendredi que l'animal avait survécu et qu'il s'agissait d'un mâle.

L'animal de couleur sombre semble faire environ un mètre de long, selon une photo publiée sur la page Facebook de la mairesse de Tofino, Josie Osborne.

Un faux-orque (Pseudorca crassidens) se distingue de l'orque-épaulard (Orsinus orca) et est rarement vu dans les eaux de la Colombie-Britannique, indique le centre de sauvetage de l'Aquarium.

Troubles respiratoires et cardiaques

Plus tard vendredi matin, le chef vétérinaire de l'Aquarium de Vancouver, Dr Martin Haulena, a affirmé qu'il reste encore beaucoup de pain sur la planche pour assurer la survie du faux-orque.

« Le transfert s'est bien passé, mais son état est critique. Son rythme cardiaque et sa respiration ont ralenti à plusieurs reprises et de façon inquiétante la nuit dernière » — Dr Haulena, vétérinaire en chef, Aquarium de Vancouver

L'équipe vétérinaire du centre de sauvetage a commencé des traitements et procédé à plusieurs tests de diagnostic. « Nous espérons qu'il commence à se rétablir et à reprendre du poids », a ajouté le Dr Haulena. Le traitement inclut l'absorption de fluides et d'antibiotiques qui ont été spécifiquement élaborés pour les mammifères marins.

Selon l'aquarium, les nombreuses blessures et coupures qui se trouvent sur le corps du cétacé ont été causées par son échouement sur la plage North Chesterman.

En raison de la très grande faiblesse du mammifère marin, des membres du centre de sauvetage ont passé une partie de la nuit de jeudi avec lui dans une piscine pour le garder à flots. Ils l'ont ensuite transféré dans un harnais flottant spécial qui supporte son poids.

On estime que le faux-orque aurait de 4 à 6 semaines. « Il est très jeune, ses dents ne sont même pas encore sorties ce qui indique qu'il était toujours en train d'allaiter au moment où il s'est échoué », a souligné le Dr Haulena.

Le centre de sauvetage souligne également que les cétacés échoués ont généralement une chance très faible de survie. Le fait qu'il s'agit d'un jeune faux-orque rend la situation encore plus incertaine puisqu'il s'agit d'un cas de sauvetage unique. « Secourir un faux-orque représente une nouvelle expérience pour nous, car très peu de vétérinaires et de professionnels de la vie marine dans le monde ont déjà eu à soigner et rééduquer un faux-orque échoué », a expliqué le vétérinaire.

Le centre de sauvetage a pour mission de recueillir les mammifères marins en détresse et de les rééduquer pour qu'ils soient retournés dans leur habitat naturel.

INOLTRE SU HUFFPOST

La baleine bleue échouée à Terre-Neuve