NOUVELLES

Sept morts dans plusieurs raids aériens israéliens à Gaza samedi (source médicale)

11/07/2014 07:24 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

Sept Palestiniens ont été tués dans plusieurs raids aériens israéliens sur la bande de Gaza samedi matin, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé Ashraf al-Qudra, révisant à la hausse le bilan précédemment avancé.

Les quatre premières victimes ont été tuées lors d'un raid sur Jebaliya, dans le nord de la bande de Gaza.

Deux Palestiniens ont ensuite été tués plus au sud, à Deir el Balah. Peu après, un jeune de 17 ans est décédé lors d'un raid sur la ville de Gaza.

Ces frappes, au cinquième jour de la campagne israélienne pour mettre fin aux tirs de roquettes palestiniens de Gaza, portent à plus de 110 le nombre de Palestiniens tués.

Depuis mardi, environ 660 obus et roquettes ont été tirés depuis Gaza, dont 140 ont été interceptés par le système de défense antimissiles Iron Dome, a indiqué l'armée israélienne dans la soirée de vendredi.

Ils n'ont fait aucun mort, mais une dizaine de blessés.

Peu avant le début du repos du shabbat, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a proclamé qu'Israël résisterait à toute ingérence internationale en vue d'un cessez-le-feu.

"Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes qui nous attaquent", a assuré M. Netanyahu au cours d'une conférence de presse dans une salle sécurisée du ministère de la Défense à Tel-Aviv.

Dans un entretien téléphonique avec M. Netanyahu, le président américain Barack Obama a pourtant proposé sa médiation pour tenter de rétablir le calme, exprimant "sa crainte d'une escalade".

my/scw/myl/jr

PLUS:hp