NOUVELLES

Moody's et S&P abaissent tour à tour la note de la banque BES

11/07/2014 03:02 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

Les agences d'évaluation financière Moody's et Standard & Poor's ont tour à tour abaissé vendredi la note de la dette à long terme de la banque portugaise BES, minée par son exposition aux difficultés du reste du groupe Espirito Santo.

Moody's a d'abord abaissé la note de la première banque privée du Portugal de trois crans, de Ba3 à B3, l'enfonçant davantage en catégorie des investissements spéculatifs et en la maintenant sous surveillance négative.

S&P a ensuite abaissé la note de la BES d'un cran, de BB- à B+, en raison de la "dégradation de la situation financière de plusieurs entités du groupe Espirito Santo". L'agence a en outre placé cette note sous surveillance négative, prévenant qu'elle pourrait l'abaisser encore davantage.

"Les inquiétudes de Moody's sur la solvabilité de la BES ont été amplifiées par le manque de transparence entourant les mesures de protection contre les difficultés provenant de la holding Espirito Santo Financial Group (ESFG) ou de toute autre entité du groupe", a expliqué l'agence.

Moody's avait déjà abaissé mercredi de trois crans, la note de la dette à long terme d'ESFG, principal actionnaire de la BES, avec 25,1% du capital.

Cette décision était déjà la conséquence d'une "détérioration de la solvabilité de l'emprunteur" due à son exposition à la dette de la holding principale du groupe, Espirito Santo International (ESI), et à sa branche non financière, Rioforte.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la BES avait chiffré à 1,18 milliard d'euros son exposition directe au reste du groupe Espirito Santo, dont 926,8 millions d'euros au titre d'ESFG.

"La dégradation de la situation financière d'ESFG et sa vulnérabilité à un défaut de la part d'une des sociétés du groupe Espirito Santo soulève des inquiétudes sur un effet de contagion à la BES", a relevé Moody's.

La cotation du titre de la BES a repris vendredi à la Bourse de Lisbonne après avoir été suspendue la veille par les autorités boursières pour permettre à la banque de clarifier son exposition aux graves difficultés financières des autres sociétés du groupe.

Après avoir dévissé de 17,24% jeudi, le titre a encore plongé vendredi de 5,5% à 0,48 euro.

tsc/bh/ih

BANCO ESPIRITO SANTO

ESFG - ESPIRITO SANTO FINANCIAL GROUP

PLUS:hp