NOUVELLES

La combustion d'un étage d'une fusée russe illumine le ciel australien

11/07/2014 01:11 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

Les Australiens ont admiré dans le ciel nocture le passage éblouissant d'une boule de feu, dans la nuit de jeudi à vendredi, probablement le troisième étage en pleine combustion d'une fusée russe lancée cette semaine.

Les habitants se sont rués sur les réseaux sociaux ou appelé les stations de radio pour raconter leur surprise et leur émerveillement à la vue de cette boule de feu qui a traversé les cieux de l'Australie orientale.

"C'était extrêmement rapide au début puis elle a ralenti et a disparu (...) avec une longue traîne de lumière", a décrit un auditeur à la radio 3AW. "On pouvait la voir qui semblait crépiter et sur le point de se briser à l'approche du sol. C'était absolument fantastique".

Une autre auditrice évoque "une lumière très intense avec une queue blanche très longue et des éclats rouges".

Certains habitants ont appelé la police, craignant qu'il s'agisse d'un avion en feu.

Selon les experts, cette boule de feu était le troisième étage de la fusée russe Soyouz lancée cette semaine.

"C'est une partie du lanceur. Des pièces se détachent et redescendent (dans l'atmosphère) et il se trouve qu'une d'entre elles est descendue de manière spectaculaire dans le ciel australien", a expliqué à l'AFP Brian Schmidt, professeur d'astronomie à l'université nationale d'Australie.

"Cette boule de feu est tombée exactement depuis l'orbite du 3e étage de la fusée, dont l'entrée dans l'atmoshère terrestre était prévue la nuit dernière à l'heure australienne. Tout est donc logique", a ajouté le professeur, prix Nobel de physique en 2011.

grk/mp/fmp/ml

PLUS:hp