BIEN-ÊTRE

7 phrases que les spécialistes du sommeil ne veulent plus vous entendre dire

14/07/2014 10:41 EDT | Actualisé 14/07/2014 11:47 EDT
digitalskillet via Getty Images

Le sommeil est le troisième pilier d’une bonne santé – avec une bonne nutrition et de l’exercice -, mais on le perçoit trop souvent comme une faiblesse. Trop nombreux sont ceux qui se disent qu’ils dormiront quand ils seront morts ou qui se mettent au défi de dormir moins que les autres.

Les spécialistes savent toutefois qu’une telle attitude face au repos et ne nous fait que du mal. Voilà pourquoi nous avons demandé à des professionnels de déboulonner quelques mythes au sujet du sommeil.

Voici 7 phrases qu’ils aimeraient ne plus entendre:

  • «Je m’habituerai à moins dormir»
    Getty Images
    «La croyance selon laquelle votre corps va tout simplement s’habituer graduellement à moins de sommeil sans affecter vos capacités est totalement fausse. En laboratoire, nous remarquons qu’après quelques jours, les gens tendent à sentir qu’ils s’ajustent à un sommeil réduit. Par contre, lorsque nous analysons leur fonctionnement biologique et cognitif, nous constatons d’importants déficits, qui ne font souvent qu’empirer avec le temps. Plus notre condition se détériore, moins nous sommes en mesure de sentir cette détérioration.» -- Dr. Michael A. Grandner, professeur en psychiatrie à l’université de Pennsylvanie
  • «Je dois dormir, mais je n’ai pas à aimer ça»
    Getty Images
    «Ce qui me frustre dans la conception commune du sommeil, c’est qu’on le voit strictement de façon fonctionnelle et on oublie que c’est aussi une expérience agréable. Bien sûr, le sommeil améliore la santé, le bien-être émotionnel, la mémoire, la performance et même l’apparence physique. Mais en plus de remplir plusieurs fonctions, le sommeil est une exquise expérience personnelle. En prendre conscience permettra de rechercher un meilleur sommeil. Je pense qu’il est important d’apprendre à apprécier le sommeil.» -- Dr. Rubin Naiman, psychologue clinicien spécialiste de la médecine du sommeil et du rêve à l’université de l’Arizona et blogueur au HuffPost
  • «Je devrais arrêter de boire du café»
    Getty Images
    «Tout le monde connaît quelqu’un qui s’alimente mal et qui ne fait pas d’activité physique mais qui reste mince, non? C’est la même chose avec les habitudes de sommeil! Certains ont de mauvaises habitudes (ils regardent la télé au lit, boivent un café au souper) et dorment très bien. Selon moi, s’il n’y a pas de problème, pas besoin de changer vos habitudes. Pour ceux qui souffrent d’insomnie, changer ces habitudes pourrait aider. Mais seulement s’attaquer à des facteurs externes comme la caféine, la télévision ou l’alcool a peu de chances de régler le problème comme par magie.» -- Dr. Kelly Glazer Baron, École de médecine de la Northwestern University Feinberg
  • «La dinde m'aide à dormir»
    Getty Images
    «Certains pensent que manger un sandwich à la dinde peut donner sommeil, car la dinde contient du tryptophane. J’ai fait le calcul, et vous devriez manger environ 46 lbs de dinde pour avoir un apport suffisant en tryptophane qui vous donnerait sommeil. En plus, le tryptophane ne fonctionne pas bien en présence de protéines.» -- Dr. Michael J. Breus, blogueur au HuffPost et auteur de The Sleep Doctor's Diet Plan: Lose Weight Through Better Sleep
  • «Je vais m’étendre jusqu’à ce que je m’endorme»
    Getty Images
    «Une autre idée fausse est que si vous avez du mal à vous endormir, le mieux à faire est de rester couché le plus possible de façon à maximiser vos chances de dormir. En fait, cela risque plutôt de vous faire développer un problème d’insomnie à long terme. Puisque vous passez beaucoup de temps au lit sans dormir, votre cerveau se reprogrammera pour vous maintenir éveillé au lit. Mieux vaut vous lever si vous souhaitez régler le problème à long terme.» -- Grandner
  • «Je dois arrêter de me réveiller pendant la nuit»
    Getty Images
    «La plupart d’entre nous nous éveillons légèrement entre huit et dix fois par heure, mais nous ne nous en souvenons pas. Mais c’est aussi normal des fois de se réveiller, aller à la toilette et mettre de 20 à 30 minutes à se rendormir. Bien sûr, si c’est plus long que ça, là on peut parler d’insomnie. Mais tout le monde se réveille quelques fois la nuit!» -- Baron
  • «Les troubles du sommeil sont trop rares pour m’affecter»
    Getty Images
    «Environ un adulte sur dix aux États-Unis présente les symptômes d’un trouble du sommeil (généralement un problème à long terme qui peut causer des dommages physiques ou mentaux). De plus, 85% des adultes faisant de l’apnée du sommeil ignorent qu’ils en souffrent.» -- Grandner

INOLTRE SU HUFFPOST

7 astuces pour mieux dormir