NOUVELLES

Télécoms: les contrats de Cisco et Juniper en Russie entravés par les sanctions (presse)

10/07/2014 05:20 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

Les sanctions américaines contre la Russie liées à la crise ukrainienne ont provoqué le gel d'une partie des contrats des équipementiers télécoms américains Cisco et Juniper Networks à l'armée russe, a rapporté jeudi le quotidien russe Kommersant.

Selon le journal, qui cite plusieurs sources, notamment proches de Cisco, les deux sociétés "ne peuvent plus depuis avril livrer leur production à certains clients du secteur public russe qui ont des liens avec le complexe militaro-industriel".

Il s'agit notamment du ministère de la Défense mais aussi de certains services du ministère de la Défense, est-il précisé.

Après le rattachement de la Crimée à la Russie en mars, le département d'Etat américain a annoncé la suspension à la Russie des exportations de biens et de services en matière de défense.

Selon les sources interrogées par Kommersant, Cisco réalise un chiffre d'affaires annuel de 150 millions de dollars avec le secteur public russe, sur des ventes de 600 millions de dollars dans le pays. Pour Juniper Networks, il s'agit de 20 millions de dollars par an sur un total de 150 millions dans le pays.

Interrogés par l'AFP, les deux sociétés n'avaient pas donné suite jeudi à la mi-journée.

"L'interdiction des livraisons aux forces de sécurité peut entraîner la perte des marchés publics russes pour les sociétés américaines, qui seront remplacées par exemple par le chinois Huawei et le français Alcatel-Lucent", a indiqué au journal une source proche de Cisco.

Selon Kommersant, 90% des réseaux de télécommunications russes sont construits avec des équipements importés et Cisco en est le principal fournisseur.

gmo/lgo/ros

CISCO SYSTEMS

ALCATEL-LUCENT

PLUS:hp